Vie des commissions


COMITÉ CONSULTATIF DES HABITANTS

AVRIL 2021

LES OBSERVATIONS DU COMITÉ CONSULTATIF

Le Comité Consultatif des Habitants s’est réuni le 29 avril dernier. Ses observations sur le fonctionnement et les décisions de la municipalité sont publiques et doivent être partagées.

LOGEMENT
Dans sa séance du 29 avril 21, le Comité Consultatif des Habitants soutient le vote du budget de l’année qui scelle un certains nombre de choix bienvenus et décidés avec détermination pour le village. Il s’est interrogé sur la question du logement figurant dans le programme de l’équipe municipale.
Le Comité relève qu’il peut être intéressant de ne pas trop attendre pour préciser les tenants et les aboutissants de cette question toujours complexe du logement. Ce sujet, véritable serpent de mer par ses multiples facettes et le plus souvent repoussé faute de moyens voire même de capacité à saisir la bonne « entrée » important pour notre commune suppose l’engagement d’une réflexion forte souvent moins attrayante que pour d’autres sujets au sein des commissions. De la question de l’urbanisme à celle de l’assainissement (et l’impression désagréable du « non engagement » de la Métro qui pourtant en a mission avec des décisions individuelles parfois contradictoires), en passant par les inventaires déjà réalisés sur l’habitat existant (vide ou à rénover), la place de l’école et la rénovation de son habitat, les angles d’attaques sont multiples et donc rapidement sujet à un positionnement d’attente.

SÉCURITÉ de la ROUTE
Le Conseil Municipal a déjà travaillé, notamment avec un bureau d’étude, sur cette question à propos de laquelle le Comité Consultatif des Habitants souhaite émettre une petite « alerte ».
Attentif aux propositions concrètes qui se feront jour même à minima et dans des délais raisonnables, le Comité sera aux côtés du maire exerçant ses pouvoirs de police, mission parfois délicate dans un contexte de petit village où tout le monde se connaît. Il reste attentif à quelques points largement repérés comme « accidentogènes » pour vitesse excessive (secteur école-mairie/traversée de Pomarey/« ligne droite » de Moretière. Il suggère par exemple que le panneau d’entrée en agglomération du Mollard et ses 50 kmh soit déplacé peut-être au Châtaigner-carrefour-La Rigaudière dont le trafic s’est accru nettement ces dernières années. La même proposition pourrait valoir pour le secteur Pont du Gua – sortie de Pomarey ou la densité des habitations est uniforme tout au long de ce trajet.